Bien comprendre les détails de son contrat d’assurance pour la moto

Que vous ayez un scooter ou une moto, votre compagnie d’assurance vous remettra un contrat d’assurance moto. Il est important de bien comprendre chaque détail de ce contrat notamment la durée, la validité ainsi que les garanties qu’on vous accorde.

La durée et la validité du contrat d’assurance moto

Une fois le contrat signé, il peut prendre directement effet. Cependant, dans certains cas, sa validité commence à une date ultérieure mentionnée dans le contrat. En général, ce contrat est valide pour un an et il est renouvelable par tacite reconduction à chaque date d’anniversaire. Si vous souhaitez changer de compagnie d’assurance ou si vous n’avez plus la moto, vous pouvez résilier l’assurance, mais il faudra respecter les termes du contrat. Une compagnie d’assurance peut également vous proposer une assurance moto temporaire. Ce type d’assurance est recommandé pour un événement particulier comme une compétition pour moto sportive. Comme son nom l’indique, elle est limitée dans le temps et prend directement fin à la date définie dans le contrat.

Les différentes garanties

Dans le contrat d’assurance moto, vous aurez forcément la garantie de responsabilité civile qui est une garantie essentielle. Vous pouvez également prendre d’autres garanties supplémentaires en fonction de vos besoins et de la valeur de votre deux roues. Une compagnie d’assurance peut vous proposer des garanties moto comme les dommages collision, des garanties conducteur ainsi que d’autres services supplémentaires. Dans tous les cas, vous devez passer à la loupe chaque garantie pour détecter les conditions et les modalités d’application.

La franchise

Le contrat d’assurance moto prévoit une franchise. Cette dernière est le montant dont la compagnie d’assurance ne rembourse pas en cas d’incident à moins que le tiers avec qui l’accident s’est passé soit tenu responsable à 100 %. Revoyez bien votre contrat, car la franchise peut être relative ou absolue. Si vous avez une franchise relative dans votre contrat, l’assurance ne vous remboursera que le montant de la franchise si les frais de réparation sont supérieurs ou égaux à la franchise. Pour le cas d’une franchise absolue, la compagnie d’assurance vous remboursera sur base de proportion ou un montant fixe avec un plafond.