Tout savoir sur les prestations d’un avocat de permis de conduire

Les conducteurs, même les plus chevronnés, ne sont jamais à l’abri des accidents et des délits routiers. Ainsi, à tout moment, ils peuvent avoir besoin des services d’un avocat, pour les aider à résoudre une affaire les concernant.

Quelles sont les attributions de l’avocat en matière de permis de conduire ?

L’avocat a pour rôle de traiter les contentieux du permis de conduire en cas d’infractions routières à répétition commises par le titulaire du permis. Il plaide la cause de son client dans le cas d’un retrait de points, et il intervient de façon à ce que les points perdus soient récupérés dans les meilleurs délais. Il propose également ses services aux conducteurs ayant fait l’objet d’une suspension ou d’une annulation de permis. Il met en œuvre une multitude de stratégies, dont le but est l’annulation de la sanction prononcée, pour que les concernés puissent se remettre au volant le plus rapidement possible.

Comment sont fixés les honoraires d’un avocat de permis de conduire ?

Généralement, l’avocat évalue ses honoraires en fonction des besoins du dossier et de la difficulté à le traiter. Il peut fixer sa rétribution au résultat, au temps passé, ou au forfait. Dans certains cas, son client peut avoir droit à une aide juridictionnelle en faisant appel à ses services. Certains avocats comme jeanmarieberthelot.com à Rennes interviennent pour l’obtention de cette aide juridictionnelle. Il s’agit d’une subvention de l’État qui permet la prise en charge d’une partie ou de la totalité des frais de justice (honoraires des avocats, rémunération des experts juridiques, rétribution des huissiers de justice) des particuliers. Ces derniers peuvent jouir de ce financement si leurs revenus mensuels sont inférieurs au plafond imposé, si l’action en justice justifiant leur demande est bien fondée, et s’ils ne bénéficient pas d’une assurance qui couvre déjà leurs frais de justice.