Acheter une voiture d’occasion : comment bien faire ?

Vous vous êtes décidé à faire l’achat d’un véhicule d’occasion. Notez ainsi que les démarches ne sont pas semblables à l’achat d’un neuf. Outre les procédures à prendre en charge, il va falloir également s’assurer que l’engin bien entretenu et sans problème technique grave pouvant vous coûter plus cher. Si jamais vous ne possédez pas des connaissances en la matière, les quelques astuces suivants pourraient vous aider.

Ce qui pousse à acheter un véhicule d’occasion

Multiples sont les raisons qui peuvent inciter à se diriger vers l’achat d’un véhicule d’occasion. Cela peut être une question financière alors qu’on ne voudrait pas dépenser autant pour une automobile. Autrement, il est possible qu’on veuille bien économiser en vue d’un projet plus important. Sinon, on a trouvé le modèle que nous avons toujours rêvé d’avoir depuis longtemps. Dans tous les cas, quelle que soit la raison qui vous motive, il est toujours préférable de sélectionner le meilleur de tous.
Par ailleurs, le prix est un paramètre à voir de près. Dans cette optique, il faut se référer à la cote argus, d’une part. Il s’agit là d’un indicateur du prix appliqué à la vente d’une voiture d’occasion. On estime alors sa valeur sous l’analyse des experts. Ces derniers se baseront sur une dépréciation de l’engin année par année sans tout de même se référer à la réalité existant sur le marché. D’une autre part, il faut prendre en considération également de la cote de l’occasion. Cela consiste à l’attribution d’un prix dans les annonces de vente.

Les points à vérifier avant d’achat de la deuxième main

Il est du droit de l’acquéreur de bien vérifier l’état du dispositif qu’il s’apprête d’acheter. Ainsi, ce qu’il faut faire en premier lieu, c’est de réaliser un bon essai routier. Par ce fait, vous constaterez si le véhicule effectue un trajet à faible ou à vive allure sur la route, comment se tient-il sur une autoroute et qu’en est-il des trajets sinueux. Mais encore, il faut tester les autres aspects de la voiture pendant le trajet d’essai, à savoir l’ouverture des fenêtres, les portières et la climatisation s’il y en a. Autrement dit, toutes les commandes électriques sont à voir de près. Renseignez-vous aussi sur les précédents entretiens que le vendeur a déjà effectué. Il en est de même pour les autres propriétaires auparavant.

Les démarches à effectuer après l’achat

Comme pour un neuf, quelques démarches non négligeables sont à assurer après l’acquisition d’une automobile d’occasion. D’abord, il faudra s’assurer. Il se trouve plusieurs types de contrat pouvant être signé auprès d’une agence assureur en fonction du type de conducteur et répondant à vous besoins. Ensuite, pensez à vous munir d’un nouveau certificat d’immatriculation auprès de la préfecture ou sous-préfecture selon les départements. Sinon, vous pouvez vous diriger vers la mairie. Vous avez jusqu’à un mois pour préparer ces dossiers. Entre temps, vous utiliserez l’ancienne carte grise barrée mentionnant la date de vente et l’heure.