Code de la route et le permis de conduire : quelques points à connaitre

Toute personne qui veut conduire un véhicule (moto, auto, camion, etc.) sur la voie publique doit posséder un permis de conduire. L’obtention d’un tel permis nécessite la maîtrise du Code de la route. Cette maîtrise ne peut se faire sans d’intenses entrainements de mémorisation.

Bien se préparer pour le Code

Le test du Code de la route est la première épreuve que vous devez passer si vous désirez obtenir votre permis de conduire. C’est un examen théorique assez complexe qui nécessite la parfaite maîtrise des 10 thèmes se rapportant au Code de la route. Dans cette partie, vous devez apprendre la signification des différentes signalisations routières. Les règles qui s’appliquent à la circulation routière et les différentes limitations de vitesse sont également à connaitre avant de conduire un véhicule sur la voie publique. D’autres spécificités telles que l’exploration visuelle et la connaissance des situations à risque sont autant de points à maîtriser pour réussir le test sur le Code de la route. Vous devez aussi savoir qu’il n’y a pas que les conducteurs qui utilisent les routes. Pour cette raison, prendre connaissance des différentes spécificités se rapportant aux autres usagers de la route est important. Afin de maîtriser toutes ces règlementations, suivre une formation auprès d’un établissement spécialisé en conduite est nécessaire. Des établissements tels que le Code Rousseau propose des apprentissages sur plusieurs niveaux. Différents supports vous sont proposés afin de vous aider à mieux apprendre ces règlementations. Il vous est également possible de tester vos connaissances du Code de la route en effectuant des tests en ligne via les plateformes telles que easyweb.

Permis à points, comment ça fonctionne ?

Une fois votre test sur le Code de la route passé et réussi, vous devez faire face à l’épreuve de conduite. Durant celle-ci, vos comportements et compétences en situation réelle de conduite seront observés et jugés. Si tout se passe bien, vous pourrez obtenir votre permis de conduire. Le site https://www.permis-infos.com/ note que le permis de conduire se divise en plusieurs catégories suivant le type de véhicule que vous désirez conduire et pour lequel vous avez décidé de passer le permis. Ainsi, si vous voulez conduire un véhicule sur deux-roues (moto, motocyclette, etc.), vous devez obtenir un permis A. Pour la conduite d’un véhicule pouvant transporter moins de 8 passagers, vous avez besoin d’un permis B. Les autres catégories de permis (C, D et E) sont destinées à la conduite de véhicules spécifiques tels qu’un camion, un véhicule pouvant transporter plus de 8 passagers, etc. De façon générale, les permis délivrés suivent le système de permis à points. Au moment de l’obtention de votre permis, vous disposerez de 12 points. Ceux-ci peuvent faire l’objet d’un retrait de points suivant un barème spécifique et suivant le degré d’infraction que vous avez commise durant votre conduite. Notez que, depuis le 1er mars 2014, c’est un permis probatoire qui est octroyé aux jeunes conducteurs. Le capital de points disponible sur ce type de permis est limité à 6 points. Celui-ci peut augmenter chaque année si le conducteur concerné n’a commis aucune infraction impliquant un retrait de points sur son permis.

Quid des assurances ?

Le nombre de points est très important notamment pour vous faire assurer, quel que soit le type de véhicule que vous voulez conduire. Si la loi impose aux conducteurs de souscrire à une assurance auto, sachez que les assureurs peuvent vous refuser. Ces derniers sont également très regardants sur les points cumulés sur votre permis. À chaque infraction ou sinistre pour lequel vous serez tenu responsable, vous écoperez d’un malus sur votre permis. Avec un malus de 2 points ou plus, il est possible que votre assureur refuse de vous couvrir. Vous pourriez également avoir du mal à trouver un nouvel assureur. Si votre solde de permis est à zéro point, vous serez dans l’obligation de le restituer à la Préfecture. À ce moment, vous n’aurez plus le droit de conduire votre véhicule et vous devez repasser votre permis de conduire. Pour vous éviter ce genre de désagrément, il vous est possible de consulter gratuitement votre solde de points sur le site Télépoints. Si celui-ci est dangereusement bas, vous pouvez suivre un stage de récupération de points pour vous remettre à niveau.